AGORA BONSAI


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CAROUBIER (Ceratonia siliqua)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ireneu
haute branche
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 49
Localisation : Barcelone (Catalogne-Espagne)
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: CAROUBIER (Ceratonia siliqua)   Mar 13 Nov 2007 - 1:33



Nom botanique: Ceratonia siliqua L.


Nom en français : Caroubier
Nom en catalan : Garrofer.
Nom en basque: Marikoltze.
Nom en espagnol : Algarrobo.
Nom en galicien/ portugais : Alfarrobeira
Nom en anglais : Carob tree
Nom en italien : Carrubo
Nom en allemand : Johannisbrotbaum





Caroubier en campagne

Étymologie :

Ceratonia dérive du grec Keration (diminutif de Keras -corne-) qui fait référence à la forme du fruit, et Siliqua provient du latin et il se réfère au type de fruit en gaine. Le mot "caroubier" provient de l'arabe classique El kharrub (الخرب), et de l'hébreu Charuv (חרוב), les deux provenant du persan Khar lup -mandibule d'âne.


Caractéristiques:

Arbre dioïque (mâles et femelles en individus séparés) de la famille des Césalpiniacées (légumineuses) de feuilles pennées persistantes et de croissance lente. A un tronc court et une dense tête arrondie et foncée, parvenant entre 8 et 10 m. et exceptionnellement jusqu'à 15 m. Leurs fruits, les caroubes, s'utilisent pour aliment du bétail et pour l'industrie alimentaire.




Localisation:

Il est originaire des versants secs de l'est de la Méditerranée, mais cultivé depuis longtemps sur tout le bassin et dans beaucoup de zones chaudes du monde. Il croît spontanément sur toute la façade littorale méditerranéenne, et même aux Îles Canaries occidentales. En Californie on se le considère une espèce envahissante. Comme bonsaï, dans les zones méditerranéennes, il doit rester en plein soleil pendant toute l'année, en évitant les gelées. En zones froides, maintenir à l'extérieur pourvu que les températures minimales ne parviennent pas les -3 ºC, à partir desquels, il faut le protéger en serre froide bien illuminée.


Arrosage:

Le caroubier, étant donné son origine méditerranéenne, est préparé pour supporter les dures conditions de sécheresse qui on peut trouver en été sur le bassin méditerranéen, ce qui fait que ses besoins d'eau sont très réduits. Il convient de laisser sécher la terre entre les arrosages car il n’aime pas avoir les racines humides pendant trop de temps, même si en période de croissance (printemps et principes d'automne) il le supporte relativement bien. Il est assez indifférent au type d'eau d’arrosage utilisée puisque son habitat naturel se trouve en terrains calcaires et avec une pauvre disponibilité d'eau.


Engrais:

Utiliser un engrais organique riche en nitrogène tous les 15 jours pendant l'époque de croissance printanière, jusqu’à la fin juin. Pendant juillet et la première quinzaine août, ne pas fertiliser et commencer à fertiliser avec un engrais faible en nitrogène pendant la deuxième quinzaine août pour renforcer l'arbre en face l'hiver.


Caroubes

Rempotage:

Le caroubier ne permet pas une manipulation trop intense de ses racines, lesquelles sont d'habitude foncées, très fines et fragiles jusqu'à un tel point que nous pouvons arriver à croire qu'elles sont pourries et on risque les couper excessivement. Si nous devons peigner les racines, nous devrons le faire avec une attention extrême car on peut les endommager avec facilité. C'est pour cela qu’il convient d'espacer les rempotages et de ne pas en abuser, puisque les racines ont une croissance très lente et ont du mal à récupérer. En cas d'arbres vigoureux, on devrait le faire chaque 2-3 ans ; des arbres faibles, entre 3-5 ans.


Taille:

Le caroubier réagit très bien à la taille qu’on doit faire au printemps une fois que les derniers froids sont passés et que l'arbre commence à donner des symptômes d'activité. Par contre, étant donné qu’il est de développement lent, les grandes blessures tardent beaucoup à se refermer, ce qui implique qu'elles doivent être protégés correctement avec du mastic cicatrisant.


Pincement:

On doit pincer le caroubier lorsqu’on a de 6 à 8 feuilles, tenant compte que les feuilles sont alternes et composées de 3 à 5 folioles (ne pas confondre les feuilles avec les folioles!) et que, étant d'évolution lente, quand nous pinçons nous freinons sa croissance.


Ligature:

L'époque la meilleure pour faire ce type de travail est au commencement de la saison froide (octobre - novembre à l'hémisphère nord), bien qu'il faut ligaturer avec beaucoup de soin étant donné que les branches sont fragiles et elles peuvent se casser avec beaucoup de facilité, spécialement les pousses tendres non lignifiées.


Substrat:

Un substrat très drainant et oxygéné est essentiel pour le caroubier, car la terre trop humide ne lui plaît pas, en préférant surtout les substrats calcaires et profonds aux substrats acides.


Reproduction:

En raison de leur lenteur de croissance qui rend très difficile la reproduction par bouturage et par marcottage- la meilleure formule pour les obtenir est au moyen des graines. Les graines, dures et brillantes comme de petites pierres noires, sont extraites des caroubes, qui mûrissent depuis un an pendant l'été et le commencement de l’automne. On doit mettre les graines à tremper pendant 24-48 heures avant de les semer, pour qu'elles se gorgent d’eau ce qui facilite leur germination.


Parasites et maladies:

Bien que les caroubiers soient très résistants et qu’ils aient peu de parasites en raison de leurs feuilles coriaces, on peut parfois trouver des pucerons sur les pousses tendres et des cochenilles cotonneuses au dos des folioles. En milieu confiné il peut souffrir d'oïdium. Comme curiosité, il faut dire que les pousses tendres plaisent beaucoup aux merles et aux colombes, c’est pour cela qu’on recommande de les protéger en période de croissance pour écarter le danger d’avoir la visite occasionnelle de ces oiseaux (surtout en campagne) à cause des dégâts qu'ils peuvent infliger aussi bien aux pousses qu'aux jeunes branches.





Caroubier cultivé comme bonsaï

Je voulais remercier spécialement Monique par son aide pour en corriger le texte original (je dois étudier bien encore! timidation ).clapo baiser


-Ireneu-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bonsaiobert.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CAROUBIER (Ceratonia siliqua)   Mer 14 Nov 2007 - 15:16

Merci Ireneu pour ta participation, elle nous est précieuse. sourire
Revenir en haut Aller en bas
ireneu
haute branche
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 49
Localisation : Barcelone (Catalogne-Espagne)
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: CAROUBIER (Ceratonia siliqua)   Mer 14 Nov 2007 - 23:37

AlainR a écrit:
Merci Ireneu pour ta participation, elle nous est précieuse. sourire

Merci beaucoup, Alain. J'ai fait la fiche avec plaisir. Si je peux vos aider en quelque chose en plus, je serai très honoré de pouvoir le faire.tredro

-Ireneu-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bonsaiobert.net
Yogsothot
fidèle pilier
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 39
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: CAROUBIER (Ceratonia siliqua)   Jeu 15 Nov 2007 - 0:51

Pour la germination, Wikipedia recommande ceci:

Les graines fraîches de caroubier germent normalement bien sans
traitement préalable mais une fois qu'elles ont séché, elles deviennent
très dures et n'absorbent plus l'eau empêchant ainsi la graine de
germer.

Il faut alors tremper les graines dans l'acide sulfurique
concentré (H2SO4) pendant 1 heure puis dans l'eau pendant 24 heures ou,
en absence d'acide, les tremper dans de l'eau bouillante pendant 15
minutes en remuant puis laisser mariner pendant 24 heures.
Le
traitement à l'acide sulfurique remplace la relation entre la plante et
l'animal qui habituellement mange la graine, la laisse "mariner" dans
son tube digestif et ses sucs gastriques quelques heures puis la
rejette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ireneu
haute branche
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 49
Localisation : Barcelone (Catalogne-Espagne)
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: CAROUBIER (Ceratonia siliqua)   Jeu 15 Nov 2007 - 14:58

Yogsothot a écrit:
Pour la germination, Wikipedia recommande ceci:


Je peux bien dire qu'on n'a pas besoin d'utiliser l'acide sulfurique. Deux jours dans l'eau suffisent pour préparer les semis de caroubier prêtes à germer. C'est mon propre expérience.

En plus, je ne sais pas qui a inventé tel bêtise, même encore si tout le monde connais que la manipulation de l'acide sulfurique est toujours dangereuse. On doit penser que les semis qui sont si dures, sont dessinées pour supporter même l'acide sulfurique des estomacs de leurs déprédateurs, car si elles ne le résistent pas, elles sont tuées.

Si on a quelque problème avec des semis très dures -pas du caroubier-, il suffit de pincer un peu la peau de la graine et la mettre dans l'eau pour la faire gonfler. Rien de plus.

-Ireneu-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bonsaiobert.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAROUBIER (Ceratonia siliqua)   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAROUBIER (Ceratonia siliqua)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je cherche graines de caroubier-Ceratonia siliqua
» Identification gousses exotiques - Ceratonia siliqua , caroubier
» Ceratonia siliqua
» caroubier-Ceratonia siliqua
» CAROUBIER (Ceratonia siliqua)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGORA BONSAI :: LES BONSAI :: Espèces rares-
Sauter vers: