AGORA BONSAI


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 descritif d'espèces nuisibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: l'araignée rouge" des conifères (paratetranychus unungu   Mar 10 Juil 2007 - 0:15

voici un tableau descritif de l'araignée rouge


cet acarien appartientà la famille des tetranychidés. il sévit sur plusieurs espèces de conifères, comme : les épiceas, les chamaeacyparis, les cyprès, les thuyas, les pins, les ifs, les mélèzes, les génévriers, ... et peut provoquer des dégats importants

l'adulte mesure de 0,5 à 0,8 mm de longueur en moyenne ; il est de forme assez aplatie.

les adultes, les lavres et les oeufs sont de de couleur rouge.comme de très nombreux acariens, le corps est recouvert de soies bien développées sur la partie dorsale. l'extrémité des pattes porte des griffes.

sur le plan de la morphologie et de la biologie, l' "araignée rouge " des coniferes est très proche de l' "araignée rouge" des arbres fruitiers ( panonychus ulmi).

ce ravageur ( paratetranychus ununguis) hiverne sous d'oeufs qui sont déposés a la base des aiguilles ou dans les fissures des écorces. dès le réchauffement printanier, ces oeufs éclosent et donnent des lavres à 6 pattes (hexapodes) qui se dirigent vers les aiguilles pour se nourrir. elles piquent les tissus et entrainent un changement de couleur des aiguilles qui évoluent successivement du jaune au ropux, puis au bruissement généralisé. a ce stade, on peut observer la chute des aiguilles. en outre, ces acariens tissent des toiles trés fines qui forment un lacis dense capable de réduire les échanges gazeux entre la plante et l'atmophère, pouvant entrainer en cas de pullulation une réduction de l' assimilation chlorophyllienne.

On compte plusieurs générations par an (4 à 6 en moyenne), lorsque les conditions climatiques sont favorables (hygrométrie faible et temperature élevée).

L'hygrométrie élevée gene considérablement le développement de cet acarien. ainsi, on a noté en conditions naturelles que la base des conifères enfouis dans une strate herbacées ( fougères) était indemne d'attaques alors que la cime présentait un roussissement du feuillage du aux piqures du ravageur.

a). - METHODES CULTURALES.

En périodes sèche et chaude, arroser copieusement et fréquemment l'appareil aérien (bassinages), notament sur les conifères nains cultivés sous abri (patio,rocailles protégés par un auvent, ...) ou en pépinieres

b). - LUTTE CHIMIQUE.

_ En hiver, la lutte est très délicate. les conifères cités précédemment étant très sensibles aux produits phytosanitaires acaricides habituellement utilisés, les risques de phytotoxicité sont très élévés.

_ Au printemps, dès l'éclosion, pulvériser des insecticides acaricides à action systémique comme : l' OMETHOATE, L'OXYDEMETONMETYL, ... etc ( voir liste au chapitre relatif à la lutte contre les acariens).


_ En été, utiliser des acaricides spécifiques, si nécessaire, comme le FENIZON


renseignements fournis par édition ( les animaux nuisibles aux plantes ornementales de ANDRE TRACOL et GERALD MONTAGNEUX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
riki
sève essentielle
avatar

Nombre de messages : 914
Age : 48
Localisation : fontainebleau
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mar 10 Juil 2007 - 13:47

trés intéressant !

surtout la phytotoxicité des conifères en hiver ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Rikimaca Bonsaï:  http://rikimaca.skyrock.com/
alexis
boulet
boulet
avatar

Nombre de messages : 1502
Age : 48
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mar 10 Juil 2007 - 13:52

Oui, faut faire gaffe.

Les huiles blanches par exemple, ça les flingue en un rien de temps.

Comme quoi le liquide à jin est une bonne solution

Merci Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: descritif d'espèces nuisibles   Mar 10 Juil 2007 - 23:32

voici des petits habitanbts de nos bonsais, je vous poste des photos ,je vais essayer de vous les mettre dans l'ordre d'apres les photos




1 calosoma sycophanta (carabides )
2 cicindela campestris ( cicindelides )


4 hanneton du pin polyphylla fullo male



3 cetonia aurata ( scarabeides )



crioceris asparagi


lilioceris lilii


rhizotrogus solstitialis


tordeuse des pousses du pin (evetria buoliana )


hyponomeute du fusain ( hyponomeuta cognatellus )





cochenille noire de l'olivier sur laurier rose (saissetia olae )

puceron vert du rosier ( macrosiphum rosae )


sur cette photo la femelle aptere en train ( d'accoucher )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: suite au sujet   Mar 10 Juil 2007 - 23:54

suite sujet petites bebetes

cochenille du murier sur bouleau ( diaspis pentogona )


cochenille du fusain ( chionaspis evonymi )


cochenille farineuse ( pseudococcus adonidum )


cochenilles floconneuses sur platane ( pulvinaria )





tigre du platane ( corythucha ciliata )


psylle du buis ( psylla buxi )


aleurode des serres ( trialeurodes vaporiarorum )


cicadelle du rhododendron ( graphocephala coccinea

http://environnement.ecoles.free.fr/photo_environnement/longicorne.jpg

Longicorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 11 Juil 2007 - 0:01

une photo n'est pas là il s'agit de la 2 cicindela campestris ( cicindelides )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
Monique
administratrice
avatar

Nombre de messages : 19444
Age : 67
Localisation : oradour sur vayres (87) France
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 11 Juil 2007 - 5:45

Ca donne des frissons dans le dos tout ce petit monde.

Merci pour ce descriptif détaillé Michel.

_________________
"Le progrès n'est qu'une suite d'erreurs rectifiées"- Bachelard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/babadubonsai/index.html
bonsaiami
nouvelle pousse
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 46
Localisation : Bas-Rhin (zone 7)
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 11 Juil 2007 - 10:06

Et bin merci pour l'info et maintenant comment les combatres, pour proteger nos bonsai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 11 Juil 2007 - 13:37

urianne 87 a écrit:
une photo n'est pas là il s'agit de la 2 cicindela campestris ( cicindelides )

ces photos ont été fournies par ( les animaux nuisibles aux plantes ornemantales ) de ANDRE TRACOL ET GERALD MONTAGNEUX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: les cochenilles diaspines nuisibles aux plantes ornementales   Jeu 12 Juil 2007 - 2:40

INTRODUCTION @ DESCRIPTION

ces homopteres appartiennent à la famille des cochenilles, dans laquelle ils forment un groupe très important : les (diaspines). les termes de (poux collants) , (poux de serre) sont à éviter .
ils se developpent sur de très nombreuses espèces arbustives utilisées en arboriculture ornementale ( peuplier, saule , hetre , frene , marronnier , bouleau , sophora , rosier , fusain , buis , lilas , etc ....) ou fruitiere ( pommier , poirier , prunier , pecher , ....) et en culture florale ( cactées , orchidées , fougeres , lierre , etc ....). ils sont communs dans la france entiere et leurs dégats nécessitent une protection chimique importante. en outre , avec le developpement des moyens de transport et des échanges commerciaux ,ils ont facilement colonisé des pays entiers, à partir de leurs foyers naturels de multiplication. l'exemple le plus typique nous est donnééé par le (pou de SAN JOSE). originaire du nord de la chine, il a été disséminé successivement du japon aux etats-unis, puis en afrique du sud, en australie, en inde et en europe ( en france en 1935).

ces insectes sont très particuliers. ils sont immobiles et vivent en colonies, fixés sur les différents organes aériens (feuilles,fruits,branches troncs). ils présentent un profond dimorphisme sexuel. les femelles qui sont, en règle générale, les formes les plyus abondantes et les plus reconnaissables dans la nature, sont protégés par un bouclier tout en étant indépendantes de ce dernier. en le soulevant, on decouvre le corps de la cochenille; ce (test) permet d'éviter des confusions avec d'autres groupes ( lécnines). ( voir photos).
ce bouclier est de taille réduite ( 3 mm en moyenne) et de couleur variable suivant l'espece (gris,marron,brun-foncé,).l'aspect général peut etre rapproché d'une (coquille de mollusque) en miniature. la forme habituelle est circulaire ou allongée. le corps de la femelle est mou , de couleur rouge, jaune-citron, la tete et le thorax forment un seul organe, le céphalothorax,qui est peu différencié de l'abdomen. les organes sensoriels (antennes, yeux) sont atrophiés, lorsqu'ils ne sont pas absents. l'appareil buccal, de type piqueur, est formé par un rostre (stylet) très long parfois aussi long que le corps, souple, fin qui permet à l'insecte d'aspirer la sève, à l'aide d'une pompe animée par des muscles puissants. au repos, cet organe est enroulé dans une poche ventrale (le crumena). la salve contient des substances toxiques pour la plante. les derniers segments constituent le pygidium. il porte à son extrémité des (peignes) dont l'examen microscopique permet la determination des differentes espèces. outre cette particularité, on distinguela vulve, l'anus, ainsi que plusieurs glandes cirieres qui sécrètent la cire nécessaire à la constitution du bouclier.

les males presentent moins d'intéret sur le plan pratique . ils evoluent au stade larvaire de maniere différente, en construisant un bouclier beaucoup plus allongé. au stade adulte, ils quittent leur coque protectrice ilson l'aspect de minuscules ( moucherons) pourvus de pattes, d'une paire d'ailes et antennes. leur role est secondaire en protection des cultures (ils ne représentent que 1 à 2 % de la population totale).
ces ravageurs ( quadraspidiotus perniciosus, lepidosaphes ulmi, aulacaspis rosae, diaspis pentagona, chionaspis evonymi,...) hivernent à tous les stades suivant les espèces ( oeufs, larves du 1er au 2eme stade, adultes) sur les plantes hotes. au printemps, les femelles pondent des oeufs (ovipares). on note toutefois des phénoménes de viviparité (accouchement chez le pou de san josé) ou d'ovoviparité ( les oeufs éclosent à l'intérieur du corps maternel). les larves, dès leur naissance, possèdent 6 pattes et effectuent de courts déplacements pendant quelques heures, c'est le (stade baladeur). leur très faible poids (1/100mg)les rend très sensibles au plus léger vent qui les entraine sur d'autres plants. la jeune cochenille se fixe définitivement en perdant ses pattes et ses antennes, et sécrète son bouclier qui se développe au cours de mues successives pour atteindre le stade adulte. on compte de 1à3 génèrations par an en moyenne. les organes aériens comme les feuiles, les branches,le tronc, les fruits, sont attaqués. sur le limbe, les cochenilles se concentrent à la face inférieure, à proximité de la nervure centrale et des nervures secondaires. il se constitue sur les branches et le tronc d'importants encroutements. sur les fruits, les piqures entourent le bouclier d'un halo jaune-orangé appelé ( réaction d'anthocyane),du à une concentration pigmentaire ( sur pomme par exemple).

en outre, ces ravageurs rejettent un miellat, substance cllante et riche en glucides, sur laquelle se développent les champignons de la fumagine. de nombreux insectes ( fourmis, abeilles, guepes) se nourrissent de ces exsudats sucrés.

les dégats provoqués par ces ravageurs sont divers et graves. la forte concentration de cochenilles sur le tronc entraine la formation de méplats de crevsses et la mort des branches et des brindilles. on peut noter le dépérissement de la plante entière. on observe un chute des feuilles. sur lesfeuilles restantes, la présence de la fumagine diminue l'assimilation chlorophyllienne et entraine une baisse de rendement. sur les fruits, les nombreuses auréoles jaunes et rouges leur font perdre une grande partie de leur valeur économique.

a)._ LUTTE CULTURALE :

_ sur les plantes d'appartement et sur les arbustes, la destruction manuelle des cochenilles est possible; il suffit de nettoyer les feuilles avec une éponge imbibée d'eau et d'alcool.

_ les arbres sévèrement atteintset dépérissants doivent etre arrachés et brulés.

_ lors de la taille, couper et détruire les rameaux portant de nombreuses colonies

b)._ LUTTE BIOLOGIQUE

des coccinelles indigènes se nourrissent de cochenilles diaspines, comme par exemple (chilocorus bipustulatus,) mais leur action semble secondaire. les efforts se sont portés sur l'etude d'un micro-hyménoptère, minuscule petite (guepe) d'origne étrangère :(prospaltella perniciosi,) parasite spécifique du pou de san josé. il hiverne sous forme d'oeufs dans le ravageur. au printemps, il atteint le stade d'adulte et tue son hote en pratiquant un trou de sortie dans le bouclier. le taux de parasitisme peut atteindre 80 % mais varie suivant les régions ( de 20% à 80% ). la production en masse de cet auxiliaire est réalisée dans des insectariums où on multiple sur des pastèques le ravageur et le parasite. ces fruits sont ensuite placés dans des filets, puis supendus aux branches des arbres fruitiers ou ornementaux

cette technique permet la sortie de ( prospaltella) qui cherche aussitot à pondre dans les cochenilles fixées aux plantes. on doit lacher environ un millon d'individus à l'hectare. le but reste néanmoins l'installation définitivement de l'auxiliaire, objectif délicat à obtenir, compte-tenu des pratiques de protection chimiques. celles-ci doivent etre modifiées au profit d'une lutte intégrée

dans ce nouveau système, on utilise des insecticides en cas de pullulation des ravageurs et en tenant compte de la biologie de (prospaltella). les interventions chimiques se font avec des produits très peu toxiques pour les parasites ( isolane, phosalone, huiles blanches). un autre exemple de lutte biologique peut etre donné avec la destruction de la cochenille du murier (diaspis pentagona) par utilisation d'un micro-hyménoptère très proche du précédent :(prospaltella berlesei). ilest particulierement actif sous climat méditerranéen.

c). _ LUTTE CHIMIQUE

les interventions se font à deux époques pécises :

_ A la fin de l'hiver, début du printemps;
_ A la fin du printemps, début de l'été.

1. - A la fin de l'hiver, début du bourgeonnement des plantes:

la destruction des cochenilles est possible par l'emploi d'huiles de pétrole mélangées à des colorants nitrés ou des insecticides organo-phosphorés. ces produits recouvrent les boucliers, les isolent du milieu ambiant; les cochenilles meurent par asphyxie. les produits sont :

- les huiles de pétrole, à la dose de 2 à 3l/hl;
- les huiles jaunes (huiles de pétrole + dinitro-orthocrésol) ;
- les oléoparathions ou oléomalathions, mélange d'huiles de pétole et de parathion ou de malathion
- les huiles d'anthracène ;
- le phénol (2l/hl).

ce type d'intervention est réservé à l'arboriculture fruitiere et ornementale

2. - A la fin du printemps, début de l'été:

A cette époque, les jeunes larves quittent le bouclier maternel et sont pendant quelquues heures, mobiles (stade baladeur). c'est a ce moment-la que leur destruction est possible.

les produits les plus actifs sont les insecticides organo-phosphorés :

- Le parathion à......................................30 g de M.A./hl ;
- Le méthidathion à..................................60 g de M.A./hl ;
- Le chlorfenvinphos sur cochenilles nuisibles aux agrumes, le diéthion, le disulfoton, le bromophos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: juniperus : acariens et traitements   Ven 13 Juil 2007 - 0:31

ce tableau vous servira pour les futurs posts

pour chaque espèce, l'étude des ravageursa été conçue de la manière suivante.
_ description des dégats et du ravageur

_Nom de l'animal ; celui-ci est identifiable par une série de 7 lettres :

-N pour Nématode
-A pour Acarien
-MY pour Myriapode
-Mo pour Mollusque
-I pour Insecte
-R pour Rongeurs
-O pour Oiseaux
JUNIPERUS ( genevrier )

- dessèchement progressif du feuillage : ACARIENS A
-présence d'acariens (0.4 à 0.8 mm) rouges. paratetranychus ununguis
- traitement : pulveriser des acaricides spécifiques ( dicofol ,fénezion )
-----------------------------
- dessèchement de certaines branches dû à la présence de galeries réalisées par des lavres blanches à (tête ) large.
- pésence éventuelle de coléoptères allongés (6 à 8 mm) verts ponctués de bleu, métalliques.
-( I ) buprestes Lampra festiva ( coleoptere buprestides )
- traitement : - detruire les branches infestées
-pulveriser des insecticides systémiques en été
---------------------------------------
-Dessèchement de l'extremité des pouses ptrovoqué par de petites chenilles vertes (3 à 6 mm) creusant des galeries dans les tiges herbacées.
-Présence d'orifices (0.5 à1 mm)à la base des pousses sèches
-( I ) mineuses . argyresthia trifasciata (lépidoptere hyponomeutides )
- Traitement :pulvériser des insecticides ( parathion, diazinon ,phosalone ).
------------------------------------------
- pousses envahies par de gros pucerons (2 à 4 mm ) pouvant provoquer leur dessèchement.
-( I ) pucerons , cupressobium juniperi ( homoptere lachnides)
- traitement : pulvériser des insecticides ( parathion )
-------------------------------------------
-Ecailles portant des boucliers circulaires ( 2 mm) blanc à centre jaune
-Flétrissement et dessèchement du feuillage.
-( I ) cochenilles ,carulaspis visci (homoptère diaspidides )

renseignements fournis par les animaux nuisibles, aux plantes ornementales de ANDRE TRACOL ET GERALD MONTAGNEUX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
Monique
administratrice
avatar

Nombre de messages : 19444
Age : 67
Localisation : oradour sur vayres (87) France
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mar 4 Sep 2007 - 7:32

Une page intéressante à consulter

http://www.inra.fr/opie-insectes/1921agri-a.htm

_________________
"Le progrès n'est qu'une suite d'erreurs rectifiées"- Bachelard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/babadubonsai/index.html
cipra
fidèle pilier
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : Aurillac - Toulouse
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 5 Sep 2007 - 13:35

Coucou, j'ai juste une petite remarque à formuler que les modos pourront enlever... Quand on nomme quelque chose, la nomenclature internationale veut qu'on lui donne son petit nom latin (donc normalement en italique ou souligné) et le nom de genre avec une majuscule et le nom d'espèce en minuscule (ex Creteagus monogina, Listeria monocytogenes)...
Voila j'ai fini de faire le rabat joie... désolé, déformation professionnelle...

baiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monique
administratrice
avatar

Nombre de messages : 19444
Age : 67
Localisation : oradour sur vayres (87) France
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 5 Sep 2007 - 16:11

C'est tout à fait exact mais quand je vois la chasse qu'on fait déjà pour avoir une écriture à peu près lisible en français, je ne vais pas exiger en plus ce genre de détail.

_________________
"Le progrès n'est qu'une suite d'erreurs rectifiées"- Bachelard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/babadubonsai/index.html
cipra
fidèle pilier
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : Aurillac - Toulouse
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 5 Sep 2007 - 18:55

pa 2 souci, je disé ça kom ça! rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 12 Sep 2007 - 23:53

cipra a écrit:
pa 2 souci, je disé ça kom ça! rire

bonjour cipra situ veux des cours d'écriture ,tu me contacts en MP
alors je corrige
pa 2 souci, je disé ça kom ça !

pas de souci , je disais ça comme ça langaved rire rire rire

à+ sans rancune MICHEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
gillesb2002
modo
modo
avatar

Nombre de messages : 1891
Age : 49
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Dim 23 Mar 2008 - 15:21

Et celle là c'est quoi et comment on les traite ?
Elles sont sur un grenadier que je viens de tailler



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Dim 23 Mar 2008 - 17:53

bonjour gilles b 2002 ce sont des cochenilles (saissetia coffeae ) s'enleve à la main et en meme temps tu detruit les oeufs qui sont dessous inoffensives à+ MICHEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
anjin-san
fidèle pilier
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 44
Localisation : marseille
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Lun 24 Mar 2008 - 9:10

jai un probleme avec un ficus il est infecter par des charencon comment eradiker ces petite bestioles?merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monique
administratrice
avatar

Nombre de messages : 19444
Age : 67
Localisation : oradour sur vayres (87) France
Date d'inscription : 15/11/2004

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Lun 24 Mar 2008 - 9:29

T'es sur que c'est des charençons ? Ca me parait bizarre.

_________________
"Le progrès n'est qu'une suite d'erreurs rectifiées"- Bachelard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/babadubonsai/index.html
urianne 87
haute branche


Nombre de messages : 291
Age : 70
Localisation : limoges 87
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Lun 24 Mar 2008 - 14:56

bonjour quand vous avez des problemes avec vos arbres au sujet des maladies ou acariens , mettez des photos au sujet du probleme ,comme ça
nous pouvons definir la cause et donner un solution qui vous sera bénéfique pour vos arbres chéris à+ MICHEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jd.bonsai.free.fr/index.html
cipra
fidèle pilier
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : Aurillac - Toulouse
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   Mer 14 Juil 2010 - 19:19

J'ai eu une attaque d'araignées rouges l'année dernière et je les ai prises en photo...

Elles sont à votre disposition si vous les voulez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: descritif d'espèces nuisibles   

Revenir en haut Aller en bas
 
descritif d'espèces nuisibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS pour les espèces dites NUISIBLES
» Mousse de Java ou Vesicularia dubyana , différentes espèces?
» Trachycarpus, différentes espèces?
» [Miramax] - Mes bacs et les espèces que je maintiens
» quelles sont les espèces qui peuvent cohabiter ensemble?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGORA BONSAI :: TRAVAUX PRATIQUES ET SANITAIRES :: Phyto sanitaire :: Les parasites-
Sauter vers: