AGORA BONSAI


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Troisième partie: les outils

Aller en bas 
AuteurMessage
EricB
verte frondaison
EricB

Nombre de messages : 1878
Age : 56
Localisation : Adelaide, Australie
Date d'inscription : 05/09/2006

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptySam 7 Avr 2012 - 12:26

Troisième partie: les outils

Dans la deuxième partie de cet article, nous avons souligné l’importance de l’observation de l’arbre à travailler sur les plans physiologique et esthétique. Ayant déterminé la zone de travail, nous nous demandons maintenant de quelle façon la travailler. Afin de répondre à cette question, nous devons considérer deux éléments du processus : les outils à notre disposition et notre vision esthétique. Dans cette partie nous allons passer en revue une gamme d’outils communément utilisés pour travailler les bois morts.

Comme beaucoup, j’ai commencé à travailler les bois morts avec ce que j’avais sous la main : couteau, perceuse, gouges de sculpture, ciseaux à bois, etc. J’ai obtenu des résultats plus ou moins satisfaisants. Par contre, j’ai appris (à mes dépends) quelques leçons très importantes :

1) Comme tous les outils, ceux utilisés pour travailler les bois morts sont dangereux. Il faut apprendre à les utiliser et il faut se protéger en utilisant gants, masques et lunettes de protection.

2) Il faut utiliser des outils adaptés au travail du bois et qui ont fait leurs preuves dans le domaine du bonsaï. Utiliser des outils non adaptés ou « bricolés » (du genre fraises pour défonceuse montées sur une perceuse) peut non seulement être dangereux, mais peut aussi gâcher votre projet.

3) Il faut absolument que l’arbre soit stable et sécurisé dans son pot avant de pouvoir le travailler. Les vibrations et les chocs imposés par les outils (surtout manuels) peuvent malmener le racinaire au point de le fragiliser considérablement. Il est essentiel de laissait le temps à l’arbre de s’établir dans son pot et attendre au moins deux ans avant de le travailler.

Au fil du temps, j’ai donc investi dans du matériel essentiellement électrique, bien que j’ai aussi des outils à main que j’utilise assez sporadiquement, il faut le dire. Je me concentrerai donc sur le matériel électrique puisqu'il m'est plus familier.

Voici ma panoplie d’outils électriques :

Troisième partie: les outils Imgp5428small

En haut à gauche : un outil dit « multi-usage » de type Dremel
En bas à gauche : une meuleuse droite
Au milieu : une meuleuse d’angle munie d’un bras Arbortech
A droite : des fraises et outils à poncer de différentes tailles

L’outil multi-usage :

Troisième partie: les outils Imgp5430small2

Equipé d’accessoires de petit diamètre, il sert au travail de précision. Il peut être utilisé seul pour les petits projets de création de bois morts, ou en complément à la meuleuse droite. L’outil est muni d’un variateur de vitesse (5000-30000 tours/minutes) et un flexible permettant une meilleure préhension de l’outil. ‘Dremel’ est la marque la plus connue, mais il en existe d’autres (l’outil que j’utilise ici n’est disponible sous cette marque que sur le marché australien, moins cher que Dremel mais tout de même assez robuste pour un usage relativement fréquent. Il doit être vendu ailleurs sous d’autres marques). Attention ne pas utiliser les outils très bon marché, peu puissants, recommandés uniquement pour la gravure. Les accessoires utilisés sont des accessoires pour Dremel avec des queues de 3.2mm. C’est l’outil électrique que j’utilise le plus puisque je l’emploie pour nettoyer, sculpter, poncer et brosser.

La meuleuse droite:

Troisième partie: les outils Imgp5431small

La meuleuse droite est utilisée comme outil de dégrossissage. Elle permet de travailler beaucoup plus vite qu’avec la Dremel. Attention : il faut bien maitriser l’emploi de cet outil avant de l’utiliser. Les fraises peuvent « mordre » dans le bois et provoquer des vibrations et des secousses quelquefois difficiles à contrôler. De plus, suivant le modèle adopté, cet outil peut paraitre assez lourd à la longue. La meuleuse a une vitesse maximale de 25000 tours/minute. Certains modèles (plus chers) sont munis d’un variateur de vitesse. Personnellement, comme j’utilise la meuleuse à sa vitesse maximale, un modèle à vitesse unique me convient très bien (cependant trop rapide pour poncer). Attention : certaines machines sont munies d’un carter en alliage qui chauffe à la longue, ce qui rend le travail inconfortable. Celle présentée ici possède un manchon en caoutchouc moulé qui retarde l’échauffement du carter.

La meuleuse + bras Arbortech :

Troisième partie: les outils Imgp5432small
Troisième partie: les outils Imgp5433small

Arbortech est une marque australienne spécialisée dans la fabrication d’outils pour sculpter le bois (et découper d’autres matériaux). Le bras Arbortech est muni d’une poulie, une courroie et d’un disque. Il s’adapte sur une meuleuse d’angle (mais attention, toutes les meuleuses ne sont pas compatibles). Plusieurs disques de 50 mm de diamètre sont disponibles : des disques pour sculpter, des disques abrasifs, ainsi que des râpes rotatives. Il faut le dire, le bras Arbortech n’a pas la flexibilité de la meuleuse d’angle munie d’une fraise de qualité. Son extrémité est encombrante et ne permet de travailler que sur de gros projets. Ceci dit, le bras Arbortech est moins cher qu’une meuleuse droite. C’est tout de même un bon outil de base bien plus efficace que l’outil multi-usage. Utilisé avec une râpe rotative, il permet de dessiner des contours rapidement et surement.

Les outils pour meuleuse droite:

Troisième partie: les outils Imgp5434small

Ce sont des fraises spécialement conçues pour le travail des bois morts en bonsaï. La première en partant de la droite est la fraise la plus efficace en ma possession. Elle permet un travail de sculpture ou d’évidage rapide, net et précis. Le diamètre de travail est de 25 mm ; celui de la queue de 6 mm. Il existe des fraises plus grosses de 50mm de diamètre, mais, à moins de travailler des monstres, cette fraise est suffisante. La fraise de droite à des caractéristiques semblables, mais sa tête est plus petite et sa queue plus longue. Elle permet de rainurer et de creuser. La fraise du milieu permet aussi de creuser. A la différence d’une mèche de perceuse, elle peut être maniée dans toutes les directions. Un outil pratique mais quelquefois difficile d’emploi, surtout à contre-sens des fibres du bois. Ces outils sont en vente en ligne ou dans des magasins très spécialisés. Ces outils sont utilisés pour un travail d’ébauche, pour créer la forme et les caractéristiques générales du bois mort. Ils ne sont à employer que dans le contexte de gros projets, à l’occasion desquels il faut enlever beaucoup de bois.

Les outils pour Dremel :

Troisième partie: les outils Imgp5435small
Troisième partie: les outils Imgp5436small
Troisième partie: les outils Imgp5437small
Troisième partie: les outils Imgp5440small

Les accessoires pour Dremels se trouvent dans les tous les bons magasins de bricolage. Il existe une gamme étendue de fraises dites ‘haute vitesse’ en tungstène, de formes variées, très utiles pour affiner le travail après l’ébauche faite avec la meuleuse ; pour apporter une texture aux bois mots nouvellement créés ; pour nettoyer, poncer, brosser, et finalement éliminer, autant que possible, les traces des outils précédents. Ces fraises sont assez chères individuellement, mais il est possible d’acheter des kits de 6 ou 10 fraises pour le prix de 2 ou 3 fraises achetées individuellement (voir le kit gravure de la photo). Certains de mes outils ne sont pas des outils Dremel. L’outil de droite sur la deuxième photo, qui ressemble à une petite mèche de perceuse (mais qui n’en est pas une), est très utile pour créer des fissures et des cavités. C’est l’équivalent du crayon du dessinateur ; il permet de de donner du volume à mes créations. Les mèches de gravure, aux tètes très fines, permettent de peaufiner le travail en créant des lignes subtiles qui vont simuler les fibres et les lignes de croissance. Le ponçage et de brossage est l’activité qui me prend le plus de temps. Toutes les aspérités et les angles vifs laissés par les outils agressifs utilisés doivent disparaitre. Le ponçage et le brossage est un travail de patience qui peut prendre plusieurs heures. Il est essentiel si l’on veut que les bois morts soient crédibles.

Les autres outils :

Troisième partie: les outils Imgp5438small
Troisième partie: les outils Imgp5439small

La panoplie du créateur de bois morts ne serait pas complète sans les objets suivants : une bonne scie pour scier les branches à jiner à la bonne longueur ; un couteau pour enlever l’écorce ; une pince à jin pour casser le pour des branches à jiner et pour tirer les fibres du bois ; une brosse et un pinceau pour nettoyer ; un chalumeau pour nettoyer, sécher et assainir le bois.


Nous venons de passer en revue les outils dont nous allons nous servir. Dans la partie suivante, nous allons détailler les étapes du processus de création des bois mort et élaborer notre vision esthétique.

Les outils en video:http://agorabonsai.forumactif.com/t9236-presentation-video-outils-pour-travailler-le-bois-mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartafari
nouvelle pousse


Nombre de messages : 97
Age : 36
Localisation : 83
Date d'inscription : 20/02/2012

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptyVen 13 Avr 2012 - 18:28

Bonjour Eric,
merci pour tous ces détails et explications sur le bois mort et sur l'olivier en général...

En attendant patiemment la suite "les étapes du processus", une question de débutant très hésitant ayant surement peur de tous saccager me vient à l'esprit;

Serait-il possible de s'entrainer sur ces différentes étapes autrement que sur "nos arbres" sur une buche ou un tronçon fraichement taillé, ou autre?
Même si les plaies ne cicatrisent jamais, peut être pour le shari, jin, l’écorçage, les machines, le brulage, l’esthétique, etc...

Crois tu possible de mettre en place des exercices (j'ai cru comprendre que tu étais prof Wink )ou un atelier pour acquérir un peu de technique avant de passer au "VIF" du sujet. sourire

Comme pour beaucoup de choses, la première fois on s'en souvient toujours mais c'est pourtant pas souvent une grande réussite... timidation ou du moins on s'en rend compte quand on fait mieux Wink

Spart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EricB
verte frondaison
EricB

Nombre de messages : 1878
Age : 56
Localisation : Adelaide, Australie
Date d'inscription : 05/09/2006

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptySam 14 Avr 2012 - 6:18

Bonjour Spartafari,

S’entraîner est primordial a mon avis. L'important, comme je crois l'avoir dit, c'est de bien maîtriser les outils avant de commencer a tailler dans le vif. J'ai vue des gens sans expérience réduire des arbres en moignons informes parce qu'ils n'avaient pas pris le temps de réfléchir a leur projet et qu'ils avait mésestimé la puissance de leurs outils.

Tu peux très bien t’entraîner sur une bûche ou sur un branche (fraîchement coupée ou morte depuis longtemps), de petite ou gros taille, suivant les outils que tu as a ta disposition. Mais l'important est que ta branche ou ta bûche soit complètement immobilisée pendant que tu travailles. Sinon danger!

L’idée des exercices est excellente. Merci d'y avoir pensé. Je pense que c'est tout a fait faisable. Je vais y réfléchir. Ces exercices pourraient venir après la dernière partie (que je n'ai pas encore écrite timidation ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patzen
verte frondaison
patzen

Nombre de messages : 1709
Age : 56
Localisation : Haut Var 83
Date d'inscription : 29/03/2007

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptySam 14 Avr 2012 - 9:38

Tres bon article tres complet ,rien à ajouter ... sourire

Bravo Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpsaddles.com
EricB
verte frondaison
EricB

Nombre de messages : 1878
Age : 56
Localisation : Adelaide, Australie
Date d'inscription : 05/09/2006

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptySam 14 Avr 2012 - 10:56

Merci Pat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonsaiolo
haute branche
Bonsaiolo

Nombre de messages : 529
Age : 64
Localisation : Vosges - France
Date d'inscription : 02/03/2005

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptySam 14 Avr 2012 - 11:58

Spartafari a écrit:
Serait-il possible de s'entrainer sur ces différentes étapes autrement que sur "nos arbres"

Merci Eric pour ces infos ; c'est excellent.
Attention toutefois aux machines électriques qui risquent de sculpter à contre-sens des fibres du bois et alors tout serait à refaire quelques années plus tard quand le bois aura vieillit. Pour ma part, j'effectue quasiment tout le travail à la main, je n'utilise la dremel qu'avec des brosses métalliques à 8000 trs/min, puis le chalumeau, qui doit avoir une flamme très petite et très chaude.

Il est effectivement indispensable de s'entrainer, s'entrainer et ... s'entrainer. Je l'ai fait pendant des heures et des heures (des journées entières parfois, quand ça n'était pas des nuits ...) il y a quelques années, notamment sur des souches déracinées puis j'ai travaillé avec François Jeker, qui est quand même un des spécialistes des bois morts. Je recommande d'ailleurs son livre qui est consacré aux bois morts, sans vouloir faire de pub ici, mais ça complétera bien ce qu'écrit Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonsaiolo.wix.com/academy
Spartafari
nouvelle pousse


Nombre de messages : 97
Age : 36
Localisation : 83
Date d'inscription : 20/02/2012

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptySam 14 Avr 2012 - 18:36

Bonjour,
merci messieurs pour vos commentaires, j'ai pris note j'ai relus attentivement ces trois sujets.
Je vais appliquer ce qu'Eric a explicité point par point et commencé a m'entrainer...

Avant l'intero surprise... sourc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EricB
verte frondaison
EricB

Nombre de messages : 1878
Age : 56
Localisation : Adelaide, Australie
Date d'inscription : 05/09/2006

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptyDim 15 Avr 2012 - 11:45

Merci Bonsaiolo!

Tu as raison sculpter a contre-sens ne donne jamais de très bons résultats. En plus, ça peut être dangereux. Sur l'olivier, le travail a la main est possible mais difficile a cause des caractéristiques du bois. C'est pour ça que je suis passée a la machine (80% de mes travaux de bois morts se font sur des oliviers). Par contre, il y a certaines espèces que je n'aime pas travailler a la machine (l'orme champêtre, par exemple) et d'autres espèces pour lesquelles j'utilise les deux techniques (le chêne, par exemple).

Sur un boulot de 3 heures, je passe bien deux heures a poncer et a brosser. C'est souvent le fignolage qui va décider de la qualité du travail.

(J'ai eu un week-end chargé, ce qui fait que je n'ai pas eu l'occasion de travailler sur la 4eme partie timidation ...) Comme c'est la plus longue, il va me falloir un peu de temps. Je la posterai d'ici une semaine.

Si quelqu'un veut faire un topo sur les outils manuels (gouges, etc.) ne vous en privez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EricB
verte frondaison
EricB

Nombre de messages : 1878
Age : 56
Localisation : Adelaide, Australie
Date d'inscription : 05/09/2006

Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils EmptyLun 16 Avr 2012 - 11:18

Bonsaiolo a écrit:
Je recommande d'ailleurs son livre qui est consacré aux bois morts, sans vouloir faire de pub ici

Moi aussi, je le recommande vivement, c'est un excellent livre, plein de conseilles techniques, esthétiques et surtout plein de poésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Troisième partie: les outils Empty
MessageSujet: Re: Troisième partie: les outils   Troisième partie: les outils Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Troisième partie: les outils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barre d'outils écolo info
» Les outils HSS: Usage et affutage
» Refaire un cadran (deuxième partie)
» Outils nécessaires ?
» les outils pour le jardinage indispensables ou non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AGORA BONSAI :: TRAVAUX PRATIQUES ET SANITAIRES :: Les bois morts-
Sauter vers: